Enfant

Comment faire une demande de dérogation ?

Une solution pour les propriétaires fonciers.

Les municipalités ont le pouvoir de réglementer les normes de construction, d’établissement, de destination et de division sur leur territoire. Cependant, il n’est pas rare de noter les bâtiments qui ne sont pas conformes à certains aspects de ces lois.

Lire également : Quel est le nom du vaccin de la rougeole ?

C’ est pourquoi il existe une demande d’exemption mineure (également connue sous le nom de DDM). Cette approche est une compétence conférée à une municipalité en vertu de la Loi sur l’aménagement et la planification, permettant d’accepter un bâtiment qui est quelque peu contraire à une norme municipale, malgré la violation de la loi.

Par exemple, un garage qui est construit trop près des frontières d’un pays voisin, beaucoup trop petit selon les normes des composants, une maison plus proche de la rue que requis par les règlements de zonage, ou le stationnement d’une entreprise plus petite que requis par la construction sont des situations qui, dans certains cas, peuvent être réglementé par un DDM. En aucun cas, une telle demande ne peut être accordée lorsque la construction a déjà été réalisée sans l’obtention d’un permis municipal.

A découvrir également : Est-ce que bébé peut dormir dans la nacelle ?

La DDR peut être soumise si la municipalité a un comité consultatif pour la planification et les exemptions mineures prévues par la loi. Cette demande doit être conforme à toutes les conditions prévues par le présent règlement pour examen par le comité consultatif de l’aménagement du territoire et le conseil municipal. La personne qui présente une telle demande doit démontrer que l’application des règles municipales à ses biens immobiliers lui cause un dommage grave et que la renonciation demandée n’affecte pas la jouissance des droits de propriété des voisins. Il convient également de noter que la dérogation demandée est effectivement mineure. La décision est prise par le conseil municipal de donner l’occasion d’une réunion à laquelle toute personne intéressée par le MDD peut être entendue.

Dans la MRC de Montmagny Par exemple, des frais de 50$ à 275$ seront payés par le demandeur, et les versements pour obtenir une décision varient habituellement de 6 à 12 semaines.

Si, après avoir consulté la municipalité, le propriétaire constate que son bâtiment est contraire à la réglementation, une réunion avec des spécialistes lui permettra de connaître les options juridiques, les procédures et la probabilité de succès d’une demande d’une petite déviation à l’unicipalité.